Gods vs Humans

Incarnez un dieu et utilisez vos réflexes aiguisés et votre esprit stratégique pour détruire des tours. Vous devrez influer le chantier des humains : les ralentir dans leur travail, les chasser d'un étage, et surtout attaquer les différents étages du bâtiment pour espérer les voir s'effondrer sur la base de la tour.

Video

The Grey - Human vs God

Il faut bien sûr beaucoup de temps pour appréhender toutes les subtilités du jeu. Le menu radial, que l'on ouvre avec la croix, est pratique à l'usage. Particulièrement mal fichu, le tutorial qui ouvre le mode Aventure noie d'emblée l'utilisateur sous des concepts qu'il ne peut expérimenter, avant de le lâcher dans le grand bain sans prendre le soin d'introduire les différentes fonctionnalités de façon progressive. Vous adorerez ça! À chaque fois, la puissance de ce que vous utilisez sera proportionnelle avec le remplissage de la jauge. Au menu de Gods VS Humans, 16 dieux différents à incarner dans 4 civilisations pour la bagatelle de 70 niveaux. Vos ennemis sont les humains, qui semblent bien décidés à construire une gigantesque tour, pour toucher le ciel et vous prendre la place! Mais on a finalement affaire à un gameplay ultra répétitif et vite ennuyeux, qui se montre incapable d'évoluer tout en étant dénué de la dimension scoring qui aurait pu lui permettre de tirer son épingle du jeu. En vous attaquant aux étages en mauvais état, vous pourrez même déclencher des réactions en chaîne. C'est réussi, on ne coupe pas le son! Phiphidive Très bon jeu du studio parisien Quantic Dream avec une bande son par le compositeur attitré de M. Pour vous débarrasser de ces gêneurs sans les blesser, vous disposez donc, à côté de vos sorts offensifs cerclés de rouge , de quelques sorts défensifs cerclés de bleu : la momie effraie les ouvriers qui s'enfuient à toutes jambes, vous laissant le champ libre pour arroser l'étage, la pin-up les distraie et les rend heureux, l'épouvantail repousse les chefs de chantier, etc. Pour le reste, il faut compter sur des modes Libre, Challenges incluant seize défis et Duel aussi inintéressants les uns que les autres, ce dernier vous imposant un split screen hors de propos qui flingue toute lisibilité. Il est donc préférable de libérer votre rage éclairs, boules de feu, tremblements de terre, etc.

Hearts of Iron IV Ce jeu me semble être le "wargame" ultime. Il faut bien sûr beaucoup de temps pour appréhender toutes les subtilités du jeu. L'avis de pixelpirate. Ensuite c'est un défaut que l'on retrouve dans nombreux jeux de chez Paradox. Mais l'univers est tout de même délirant à souhait! Surtout que certains défis sont chronométrés! Cependant, contrairement à l'incontournable Babel Rising sur iPhone, qui vous incite à punir les ouvriers blasphémateurs en les pulvérisant sans autre forme de procès, Gods vs Humans se montre plus subtil en vous proposant de vous attaquer plutôt à l'édifice lui-même. Mais uniquement sur tablette. Pour jouer de vos pouvoirs, il vous suffira de cliquer sur une catastrophe divine ou une aide aux humains la Pin-Up! Usez de votre droit divin : amusez vous avec ces humains Mais pas les humains C'est réussi, on ne coupe pas le son! Les volets politiques, diplomatiques et commerciaux ont une vraie influence sur la voie militaire que va emprunter le pays que vous avez décidé de piloter. En vous attaquant aux étages en mauvais état, vous pourrez même déclencher des réactions en chaîne. Pour vous débarrasser de ces gêneurs sans les blesser, vous disposez donc, à côté de vos sorts offensifs cerclés de rouge , de quelques sorts défensifs cerclés de bleu : la momie effraie les ouvriers qui s'enfuient à toutes jambes, vous laissant le champ libre pour arroser l'étage, la pin-up les distraie et les rend heureux, l'épouvantail repousse les chefs de chantier, etc.


Cms Gods vs Humans france

Au menu de Gods VS Humans, 16 dieux différents Solitaire de Jack Frost incarner dans 4 civilisations pour la bagatelle de 70 niveaux. Alors qu'on croyait le genre surfait, voilà que fleurissent à nouveau ces jeux qui exaucent l'un des plus vieux fantasmes de l'Humanité Gods vs Humans vous mettant dans la peau d'une divinité. Graphiquement le jeu est vraiment top aussi. Bande-son 7. Le gameplay de Gods vs Humans, qui implique de devoir maintenir constamment l'équilibre entre destruction et dévotion pour ne jamais tomber à cours de points de respect, 12 Labours of Hercules VI: Course vers lOlympe donc suffisamment recherché. Voilà de quoi faire face à toutes les situations, ou presque : il faut aussi compter sur des étages aux caractéristiques différentes, procurant tel ou tel avantage aux ouvriers, et plus ou moins facile à détruire. Mais ce n'est pas si simple, car le genre humain est plein de ressources : les maçons réparent les dommages, les chefs de chantier boostent la productivité des ouvriers, les protecteurs absorbent vos pouvoirs et les mauvais prêtres montent tout le monde contre vous. Cet anti-Babel Rising promettait des mécaniques recherchées imposant de préserver un équilibre fragile entre la manifestation de votre colère divine et la gestion subtile de la dévotion Gods vs Humans vos adorateurs. Mais le vrai problème de Gods vs Humans, c'est le manque de renouvellement du gameplay. À chaque fois, la puissance de ce que vous utilisez sera proportionnelle avec le remplissage de la jauge. L'avis de pixelpirate. Car sans les hommes, que sont les dieux? C'est très lisible. Dès les premiers niveaux le mode Aventure en compte 64la messe est dite : les changements de décor, de mythologie ou de dieu ne lui suffiront pas à évoluer.

Phiphidive Très bon jeu du studio parisien Quantic Dream avec une bande son par le compositeur attitré de M. Bref, de quoi passer quelques heures dans la bonne humeur! Bande-son 7. Si ces derniers sont heureux de leur sort, ils alimentent une jauge de respect qui vous permet d'utiliser vos pouvoirs. Usez de votre droit divin : amusez vous avec ces humains Malheureusement le plus gros défaut du jeu c'est qu'à partir d'un certain moment quand vous avez beaucoup d'unités, le jeu se gèle totalement. Hearts of Iron IV Ce jeu me semble être le "wargame" ultime. En s'effondrant, il provoque la chute des étages supérieurs, qui cause alors des dommages aux étages situés en dessous. Dès les premiers niveaux le mode Aventure en compte 64 , la messe est dite : les changements de décor, de mythologie ou de dieu ne lui suffiront pas à évoluer. Je recommande ce produit pour les fans de Beyond Two Souls avec Jodie Holmes et qui souhaitent plonger dans les arcanes de sa création clin d'oeil sur le 33 tours. Pratique pour tout détruire plus rapidement, non? Cependant, contrairement à l'incontournable Babel Rising sur iPhone, qui vous incite à punir les ouvriers blasphémateurs en les pulvérisant sans autre forme de procès, Gods vs Humans se montre plus subtil en vous proposant de vous attaquer plutôt à l'édifice lui-même. Il est donc préférable de libérer votre rage éclairs, boules de feu, tremblements de terre, etc.

Si ces derniers sont heureux de leur sort, ils alimentent une jauge de respect qui vous permet d'utiliser vos pouvoirs. Mais ce n'est pas si simple, car le genre humain est plein de ressources : les maçons réparent les dommages, les chefs de chantier boostent la productivité des ouvriers, les protecteurs absorbent vos pouvoirs et les mauvais prêtres montent tout le Gods vs Humans contre vous. Voilà donc un titre maladroit qu'on aurait pu à la rigueur vous conseiller à ou points Wii, mais certainement pas à points. En revanche, difficile de Charma: Terres des Enchantements pardonner son interface imparfaite et son manque de lisibilité. En s'effondrant, il provoque Humahs chute des étages supérieurs, qui cause alors des dommages aux étages situés en dessous.


Les références à des films comme Matrix et d'autres sont omniprésentes. À utiliser sans modération!!! Bref, de quoi passer quelques heures dans la bonne humeur! Mais uniquement sur tablette. À chaque fois, la puissance de ce que vous utilisez sera proportionnelle avec le remplissage de la jauge. Quelques éléments du décor sont tout de même un peu léger et de faible qualité, surtout à la fin des niveaux Conscientes qu'elles n'existent que si l'on croit en elles et qu'on les vénère, les différentes divinités que vous incarnez successivement veillent à ne jamais faire souffrir gratuitement les malheureux ouvriers. David Lynch. Pour vous débarrasser de ces gêneurs sans les blesser, vous disposez donc, à côté de vos sorts offensifs cerclés de rouge , de quelques sorts défensifs cerclés de bleu : la momie effraie les ouvriers qui s'enfuient à toutes jambes, vous laissant le champ libre pour arroser l'étage, la pin-up les distraie et les rend heureux, l'épouvantail repousse les chefs de chantier, etc. Dès les premiers niveaux le mode Aventure en compte 64 , la messe est dite : les changements de décor, de mythologie ou de dieu ne lui suffiront pas à évoluer. En revanche, difficile de lui pardonner son interface imparfaite et son manque de lisibilité. Je recommande ce site et son staff pour vos futurs achats. Particulièrement mal fichu, le tutorial qui ouvre le mode Aventure noie d'emblée l'utilisateur sous des concepts qu'il ne peut expérimenter, avant de le lâcher dans le grand bain sans prendre le soin d'introduire les différentes fonctionnalités de façon progressive. Du coup je suis un peu déçu.

12 réflexions au sujet de « Gods vs Humans »

  1. Yomuro

    Particulièrement mal fichu, le tutorial qui ouvre le mode Aventure noie d'emblée l'utilisateur sous des concepts qu'il ne peut expérimenter, avant de le lâcher dans le grand bain sans prendre le soin d'introduire les différentes fonctionnalités de façon progressive. Mais pas les humains Le jeu permet de choisir parmi plusieurs divinités, une fois débloquées.

    Répondre
  2. Gall

    Alors appliquez ce principe! C'est d'autant plus dommage que le style graphique fait son petit effet : si les environnements ne sont pas très jolis c'est le moins qu'on puisse dire , le design et les animations des ouvriers les rendent tout simplement irrésistibles. Les mêmes tactiques fonctionnent un peu trop bien d'un niveau à l'autre. N'hésitez pas, vous passerez des bon moments à écraser et relever les humains dans un univers coloré et humoristique très décalé qui vaut son pesant de cacahuète divine! Et en plus, pas d'achat in-App : c'est rare et ça fait plaisir.

    Répondre
  3. Kazijin

    Par ailleurs, des prêtres viendront mettre leur grain de sel et faciliter ou pas! On regrette aussi que l'interface, aussi stylée soit-elle, ne soit pas un modèle de clarté, et que l'action parfois confuse empêche de distinguer clairement le type d'unité auquel on a affaire, ou bien encore l'état de santé des piliers qui ne s'affiche qu'au moment de lancer un sort. Cela aide beaucoup dans la complexité des paramètres à gérer. Et pour peu que ces derniers aient déjà morflé suffisamment, il est possible de causer des destructions en cascade susceptibles d'abîmer suffisamment les fondations de la tour pour remporter la partie.

    Répondre
  4. Dukinos

    Hearts of Iron IV Ce jeu me semble être le "wargame" ultime. Si ces derniers sont heureux de leur sort, ils alimentent une jauge de respect qui vous permet d'utiliser vos pouvoirs. Graphismes 6.

    Répondre
  5. Fenrirr

    Cela aide beaucoup dans la complexité des paramètres à gérer. Malheureusement le plus gros défaut du jeu c'est qu'à partir d'un certain moment quand vous avez beaucoup d'unités, le jeu se gèle totalement. Phiphidive Très bon jeu du studio parisien Quantic Dream avec une bande son par le compositeur attitré de M. Mais si vous les blessez, leur mécontentement les pousse à se dépêcher de construire la tour qui leur permettra d'atteindre, ô sacrilège! Et lorsque vous appelez la Pin-Up

    Répondre
  6. Vujora

    Je garde le jeu pour le jour où j'aurais une machine plus puissante. Il faut bien sûr beaucoup de temps pour appréhender toutes les subtilités du jeu. Dès les premiers niveaux le mode Aventure en compte 64 , la messe est dite : les changements de décor, de mythologie ou de dieu ne lui suffiront pas à évoluer.

    Répondre
  7. Taukus

    Donc je ne suis pas trop en phase avec la configuration conseillé sur le site. Quelques éléments du décor sont tout de même un peu léger et de faible qualité, surtout à la fin des niveaux Surtout que certains défis sont chronométrés!

    Répondre
  8. Kajizilkree

    Alors qu'on croyait le genre surfait, voilà que fleurissent à nouveau ces jeux qui exaucent l'un des plus vieux fantasmes de l'Humanité en vous mettant dans la peau d'une divinité. Pratique pour tout détruire plus rapidement, non? Les volets politiques, diplomatiques et commerciaux ont une vraie influence sur la voie militaire que va emprunter le pays que vous avez décidé de piloter. Mais pas les humains

    Répondre
  9. Gardagal

    Le menu radial, que l'on ouvre avec la croix, est pratique à l'usage. C'est le cas de Zallag , le studio chez qui se développe Gods Vs Humans : le tout dernier communiqué évoque d'une part le gameplay du titre, et nous en offre les premières images in-game! Car sans les hommes, que sont les dieux? Les références à des films comme Matrix et d'autres sont omniprésentes. En vous attaquant aux étages en mauvais état, vous pourrez même déclencher des réactions en chaîne.

    Répondre
  10. Nadal

    Hearts of Iron IV Ce jeu me semble être le "wargame" ultime. Dès les premiers niveaux le mode Aventure en compte 64 , la messe est dite : les changements de décor, de mythologie ou de dieu ne lui suffiront pas à évoluer. Une erreur de game design comme tant d'autres dans ce jeu somme toute décevant. En vous attaquant aux étages en mauvais état, vous pourrez même déclencher des réactions en chaîne.

    Répondre
  11. Gutaur

    Avec toutefois beaucoup moins de réussite. On regrette aussi que l'interface, aussi stylée soit-elle, ne soit pas un modèle de clarté, et que l'action parfois confuse empêche de distinguer clairement le type d'unité auquel on a affaire, ou bien encore l'état de santé des piliers qui ne s'affiche qu'au moment de lancer un sort. À chaque fois, la puissance de ce que vous utilisez sera proportionnelle avec le remplissage de la jauge. Bref, de quoi passer quelques heures dans la bonne humeur!

    Répondre
  12. Zulugul

    Cela aide beaucoup dans la complexité des paramètres à gérer. Et lorsque vous appelez la Pin-Up Alors appliquez ce principe! C'est le cas de Zallag , le studio chez qui se développe Gods Vs Humans : le tout dernier communiqué évoque d'une part le gameplay du titre, et nous en offre les premières images in-game!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *